Umialtak
Les aventures d'une famille en voilier
   Home      L'équipage
L’équipage permanent :
 

François, le capitaine
 
Mon initiation à la voile me ramène à mon adolescence au chalet familial. La planche à voile et le dériveur Invitation de Bombardier m'ont permis d'apprendre à m'amuser avec le vent. J'étais déjà très à l'aise dans l'eau, il ne restait qu'à apprivoiser Éole.
 
Un premier voyage aux Iles-de-la-Madeleine, à l'âge de 18 ans, avec mon meilleur ami Jean-Rémi et ses parents, Pierre et Diane, me marquera à jamais. Les Iles avec le vent, les vagues et les lagunes sont un véritable paradis pour les véliplanchistes et c'était tout un défi pour moi de me retrouver sur la mer plutôt que sur un petit lac. Quelques temps plus tard, c'est Josiane et son père qui m'initieront à la voile sur un quillard.
 
Après plusieurs années de planche aux Iles, je recherchais un nouveau défi, une activité qui serait appréciée de toute la famille et qui nous permettrait de renforcer nos liens et développer un intérêt commun. Il s'agit maintenant de développer mes compétences afin de relever le défi très exigeant de traverser l'océan Atlantique en famille. Personnellement, j'ai suivi plusieurs formations de la Société de sauvetage (Institut Maritime du Québec) et je comprends très bien la nécessité d'être autonome, débrouillard et ingénieux. 
   
 

Josiane, la second
 
J'ai été initié à la voile par mon père vers l'âge de 10 ans. J'ai ensuite pris des cours de voile au Pointe Claire Yacht Club pendant plusieurs étés jusqu'à obtenir les niveaux requis pour enseigner la voile aux enfants. J'ai donc passé tous les étés de mon adolescence sur des dériveurs et plus tard sur les différents quillards de mon père. Pendant quelques années, ce sport a été mis de côté, études universitaires, travail et jeune famille obligent.
Récréologue de formation, je suis bien excitée de ce projet que nous concoctons en famille. C'est tout un défi, beaucoup de préparatifs et bien des sacrifices pour réaliser ce rêve.
Copropriétaire du voilier, je participe activement à toutes les manoeuvres. J'adore barrer quand nous sommes à voile, au moteur je préfère laisser la barre au capitaine.
 
En mars 2009, j'ai obtenu mes lettres d'appel (VE2 UMI), je vais donc opérer la radioamateur. Je suis aussi la météorologue du bord.
  
 
 
 
Francois-Xavier, moussaillon et capitaine de Mini-Umi (annexe)
 

Bonjour je me nomme François-Xavier (on m'appelle aussi Xavier, FX ou Frank!) et je suis équipier sur le voilier Umialtak. J’ai treize ans et j’adore le sport. J'apprécie le vélo de montagne, le ski alpin, le cross-country et plusieurs sports d'équipe que je pratique à l'école.
 
Je pratique l’équitation et beaucoup de sports nautiques. J’aime les jeux vidéo, chatter avec mes amis mais je n’aime pas beaucoup l’école. J’aime barrer Umialtak, surtout ajuster les voiles et faire les manœuvres sur le pont. Je suis aussi le capitaine de l'annexe.
 
J'aime naviguer aux Iles-de-la-Madeleine. J'ai hâte de faire nos grandes traversées de l'Atlantique pour découvrir d'autres cultures. J'ai aussi hâte de me baigner dans l'eau chaude du sud et de nager avec des centaines de poissons colorés. J'espère aussi être en mesure de faire de la plongée sous-marine.
 
Une cause me tient particulièrement à coeur, celle de Leucan. Je participe au Défi Têtes rasées pour amasser des fonds pour la recherche sur le cancer. En 2 ans, j'ai amassé plus de 1000 $ et j'en suis fier. Je commence donc mon été avec les cheveux complètement rasés. 
 
 
 
 
Charles Antoine, moussaillon

 
Bonjour je m’appelle Charles-Antoine et j'ai dix ans. On me surnomme Charlot.
J’aime différents sports: le ski alpin, le ski de fond, le ski nautique, le football, le vélo, le patin à roues alignées. À l'école, j'aime être dans le but au soccer ou jouer au football pendant la récré. 
 
Bien sûr, j'aime aussi la voile. Sur notre voilier, je fais des crêpes et du thé glacé. Je suis le spécialiste des winchs du genois et un pro pour faire des noeuds. Quand il y a de la vague et que je paresse dans mon lit (ma cabine est celle de la pointe), il m'arrive d'être malade. Tout va mieux quand je mange un peu et que je prends l'air!  Souvent quand il y a de l'action, je dors!
J'adore naviguer avec un vent de 15 à 20 noeuds dans la baie de Plaisance aux  Iles-de-la-Madeleine.

 
 
 
L'équipage occasionnel:
   
Bobo
 
Bobo, c'est le surnom de François, le père de Josiane. Ayant passé sa jeunesse à l'lle Perrot sur le bord du Lac Saint-Louis (près de Montréal), il a toujours été attiré par les bateaux: d'abord les bateaux à moteur, plus tard les voiliers. Il a d'ailleurs été propriétaire de quelques voiliers (Tanzer 16 et 22, Niagara 26, Nordica 20, Columbia 7,6).
 Ses talents et son expertise en plomberie, électricité, menuiserie et cuisine (!) font de Bobo un équipier des plus appréciés. Il n'y a aucun doute, il n'a pas le mal de mer réussissant à lire, dos à la proue, dans le carré et dans des vagues de plus de 3 mètres ou en passant son temps la tête dans les cales!
Bobo a été du voyage entre Saint-Paul-de-l'Ile-aux-noix et les Iles à l'été 2008. Il a grandement aidé aux préparatifs avant la mise à l'eau en mai et juin 2008 en plus de faire quelques travaux pour l'hivernation aux Iles en août 2008. Pour les enfants, Bobo, c'est la référence (parlez-en à Charlot pour la recette de crêpes et pour les noeuds!). Bobo participe activement à la préparation d'Umialtak à chaque été dupuis le début de l'aventure.  
 
 
 
Claude 
 
Claude, ancien collègue de travail de Bobo, madelinot et marin d'expérience, a été recruté pour aider à descendre le voilier de Québec aux Iles-de-la-Madeleine. Ayant navigué le fleuve à plusieurs reprises, il a su partager ses connaissances avec le capitaine et les autres membres de l'équipage.
 
Il prend rapidement goût au lecteur de cartes même si des cartes papiers sont à bord. Il vérifie régulièrement avec le capitaine le niveau des réservoirs de fuel.  
 
Son calme et sa grande expérience font de Claude un membre d'équipage très apprécié. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Carole et Roger
 
Carole et Roger ont été nos équipiers pour la Régate Desjardins des Iles en 2007 à bord de Port-Eau et à bord d'Umialtak en 2008 (nous avons d'ailleurs terminé 2e).
 
Ils sont passionnés de voile. Leur facilité à communiquer et à expliquer certains concepts de façon simple a charmé les garçons. C'est par hasard que nous avons fait leur connaissance en 2007.
 
Nous partageons avec eux au moins deux passions: les Iles-de-la-Madeleine et la voile.