Umialtak
Les aventures d'une famille en voilier
   Home            Guadeloupe - 25 mars au 14 avril

 

GUADELOUPE - DU 26 MARS AU 5 AVRIL

Mardi 27 mars

Après notre première nuit à la marina, François et FX se dirigent chez Fred Marine avec l'annexe pour faire évaluer le moteur hors-bord. Le moteur devrait être prêt vers midi. Entretemps, ce sont les corvées au bateau: remplissage des réservoirs d'eau et des bidons de réserve, lavage de la coque et du pont à l'eau douce. Josiane fait la lessive. Elle attend sur place pour ne pas se faire voler sa machine. Il fait beau et chaud !

À 11h30 , nous retournons pour le moteur...ils ne l'ont même pas regarder. Rendez-vous vers 17h pour la suite.

Les corvées au bateau continuent: Josiane passe l'aspirateur et range pour faire de la place à nos invités la semaine prochaine. Les gars tentent de trouver des prix pour un nouveau moteur...au cas ou nous devrions en acheter un neuf.

Vers 16h, nous apercevons Ann qui arrive en annexe. Elle vient se renseigner pour différentes choses concernant SAS3 et pour faire un petit marché. FX et François l'accompagnent. À 17h, nous retournons pour le moteur. Le technicien à nettoyer le carburateur. Il fait le test...et ce n'est pas ça ! Le moteur ne va pas mieux. Il démonte le lanceur et découvre que le bearing du vilebrequin est brisé. Il faut d'abord trouver la dimension de la pièce ce qui ne se fera pas ce soir. Demain matin, ils communiqueront avec les USA pour avoir la dimension du bearing et voir s'ils peuvent l'obtenir en Guadeloupe. Nous connaitrons la suite demain...

Souper au bateau avec des pâtes Romanoff flambées à la vodka. Mise à jour du site et dodo. Demain, après un avitaillement plus sérieux, nous devrions aller rejoindre SAS3 au mouillage de l'Ile aux Cochons. Nous serons à la rame car nous n'aurons pas de moteur...

Mercredi 28 mars

Ann et Stéphane viennent nous rencontrer au bateau en annexe. Ils viennent faire des courses et savoir s'ils peuvent avoir une auto de location. La voisine Française déplaisante les regardent avec un air bête...comme s'ils n'avaient pas le droit de venir à notre bateau. Nous faisons mine de rien. Ils reviennent au quai à annexe mais il est plein. FX saute dans l'annexe de Stéphane pendant que Stéphane et Ann descendent. FX ramène l'annexe à notre bateau pour l'attacher sur le côté avant. 

Stéphane et François retournent sur Umialtak pour aider FX à attacher le tout. Nous discutons sur le pont et FX arrive. La voisine nous regarde attentivement...

Nous attachons l'annexe du côté bâbord et elle se trouve à plus de deux mètres du bateau de la voisine. Nous nous préparons à quitter lorsque François l'entend marmonner et gesticuler... 

François lui demande: Il y a un problème ?  

La voisine répond: Décidément, vous aimez cela les annexes sur le côté du bateau ! 

François lui répond: C'est que nous ne pouvons pas les mettre ailleurs car nous ne pourrions pas débarquer de notre bateau comme nous sommes l'arrière au quai... et il n'y a plus de place au quai des annexes pour celle de nos amis... (de toute façon en quoi cela la concerne-t-elle !!!)

La voisine ne dit plus rien...son expression désagréable parle déjà assez...

François s'adresse à voix assez forte à FX dans le cockpit: FX surveille l'annexe à l'avant car le bateau de la voisine est super fragile !

La voisine piquée au vif répond: Y a un problème ?...

François et Stéphane s'éloignent sans porter attention à elle.

Nous retrouvons Ann et Josiane. Ann a réussi à louer une voiture. Nous partons donc faire les courses au Carrefour de Baie Mahault. 

La voiture est un petite Fiat Panda à 4 places. C'est finalement Ann, Stéphane, CA et François qui vont faire l'épicerie. Le Carrefour est immense et il y a beaucoup de choix. Par contre, c'est difficile de s'y retrouver dans une grande épicerie que l'on ne connait pas.

Vers 14h, nous allons aux nouvelles et elles sont mauvaises. Selon Fred, le propriétaire, il est ridicule d'investir dans ce moteur car il a vingt ans et qu'une grosse journée de travail sera nécessaire pour le remettre sur pied. De plus, la disponibilité des pièces est peu probable. Cela nous coûterait au moins mille euros pour réparer...

Nous devons donc acheter un nouveau moteur dans ceux qui sont disponible en stock. Nous voulons un 15 chevaux pied court. Ils n'ont qu'un 15 forces à démarreur électrique. Après consultation de l'équipage nous achetons celui-là à 2 600 euros soit 3 500 $ canadiens. Nous l'aurons demain en fin d'avant-midi.

Par la suite, une petite douche et nous quittons la marina. Nous sommes chanceux, la ?%!)$ de voisine n'est pas là. Après 10 minutes de navigation, nous sommes ancrés à côté de SAS3 à l'Ilet aux Cochons.

Souper et film.

Jeudi 29 mars

Dès 6h30, François répare de siège de toilette brisé et nettoie les canalisations de celle-ci. Il y a du sel dans les tuyaux. C'est un sale boulot mais il faut que quelqu'un le fasse...

À 8h45, FX et François embarquent avec Ann pour amener notre annexe chez Fred Marine. Le nouveau moteur devrait arriver ce matin et ils pourront l'installer directement sur l'annexe. 


Aujourd'hui, Ann et Stéphane attendent la visite de plusieurs techniciens afin de régler quelques soucis techniques à bord de SAS3. Ann vient d'ailleurs chercher celui qui tentera de trouver le problème avec le démarrage automatique de leur groupe électrogène. 

Entretemps, nous prenons les courriels et mettons le site à jour. Comme toujours dans les Antilles, le moteur arrive plus tard que prévu...nous attendons patiemment ! 

Les gars ont bien hâte d'essayer ça !

Nous venons récupérer notre nouveau moteur à 16h. Dès le premier démarrage, il a une ralenti irrégulier. Nous nous rendons au quai à essence pour remplir le réservoir et il s’éteint... Ça part bien ! &?%$#!

Nous revenons tout de suite chez Fred Marine pour lui montrer. Fred travaille sur un bateau et c’est le commis qui vient voir le moteur. Selon lui, c’est probablement de l’anticorrosif qui a été dans le carburateur. Cela devrait s’arranger tout seul.


À moyen et haut régime, il n’y a pas de problème. Les hésitations se produisent à bas régime. Stéphane vient voir notre nouvel achat. Nous faisons quelques tests près du bateau. Le Suzuki est plus puissant que notre vieux Johnson. Nous déjaugeons facilement à quatre, ce qui était devenu impossible depuis plusieurs semaines avec le vieux moteur.

Souper au bateau avec une bonne fondue aux fromages. 

Vendredi 30 mars

Dès 7h, FX et François se rendent chez Fred Marine. François trouve que le moteur a des ratés et ce n’est pas normal. Fred nous accueille et vient voir l’engin. Il trouve lui-aussi que le moteur ne tourne pas normalement.

Il enlève le carburateur et le nettoie. Nouvel essai... Même comportement. Il change les bougies. Nouvel essai... Même chose. Tout à coup, il pense au choke. Il est trop enfoncé et c’est cela qui affecte le moteur à bas régime. Nous installons un ty-rap pour empêcher le choke de rentrer jusqu’au fond et... C’est réglé. Une niaiserie mais il fallait la découvrir. Nous revenons au bateau.

Vers 10h, nous allons visiter la Ville de Pointe-à-Pitre avec Ann. Nous en profitons pour découvrir le marché et quelques bâtiments historiques. La ville est jolie, ces habitants sympathiques. Josiane en profite pour faire quelques achats.


Nous achetons des shawarmas dans un petit resto. Charlot nous parle souvent qu’il a hâte de manger des shish taouk du Québec... Il est content de goûter à cette cuisine libanaise.


En après-midi, nous faisons quelques aller-retours à la marina pour Internet, les courses... Nous essayons notre mélange d’épices pour faire un Colombo de poulet. C’est réussi mais pas assez au goût de l’équipage pour en refaire...

Finalement, nous restons au mouillage pour la nuit. Nous avons décidé d’attendre SAS3 qui quitte demain matin. Nous nous rendrons à l’Ilet du Gosier.

Samedi 31 mars

Vers 10h, nous levons l’ancre pour une grande navigation de 3 miles. François souhaite lever le génois et nous tirons un bord au large pour revenir vers l’ilet. SAS3 s’y rend directement à moteur. 


L’endroit est très beau. Nous mouillons dans 9 pieds d’eau, assez près de l’ilet. Nous plongeons pour s’assurer que l’ancre tient bien. 

Nous préparons un petit pique-nique et nous rendons sur l’ile.


Nous y passons une partie de l’après-midi. Nous en profitons pour nous baigner et faire de l’apnée mais le corail est assez mal en point.

Retour au bateau. 


Josiane avait oublié la crème solaire dans le dos et a attrapé un beau coup de soleil ! Lecture et préparatifs pour le souper. 

Dimanche 1er avril 

Le mouillage a été un peu rouleur cette nuit mais rien de dramatique. C’est seulement la boite de conserve qui roulait dans l’armoire qui voulait nous rendre fou. Nous pensions que c’était de l’extérieur que venait le bruit...

FX reconduit François à la plage près de la ville. François tente de trouver un accès Internet pour mettre le site à jour. Après une heure de marche, rien, tout est fermé.

En ce dimanche matin, les bateaux viennent de partout pour passer la journée à l’Ilet du Gosier. 

Comme à l’habitude, les conducteurs de bateaux moteur sont peu conscients des vagues de leur embarcation. Ils ne connaissent pas ça ralentir dans une zone de mouillage. L’incompétence et le manque de civisme de la majorité des conducteurs de bateau moteur sont encore mises en évidence. Ça semble un mal international !

Après le dîner, Charles-Antoine et François gratte la coque. Il n’y a pas beaucoup de dépôt mais vaut mieux entretenir régulièrement. Notre peinture antifouling à plus de 9 mois maintenant.

Vers la fin de l’après-midi, les bateaux entrent encore au mouillage. Plusieurs catamarans de location avec des jeunes d’une vingtaine d’années. Certains semblent s’y connaitre mais d’autres n’y connaissent rien !

Après deux manoeuvres dangereuses autour d’Umialtak, François pogne les nerfs et entre dans le carré en disant: 

Préparez-vous on part d’ici avant qu’un voilier nous rentre dedans ! 

Cinq minutes après, l’ancre est levée et nous quittons. Au passage, nous croisons Ann et Stéphane qui venaient à notre rencontre en annexe. Nous leur expliquons la situation.

Nous arrivons à l’Ilet aux Cochons une trentaine de minutes plus tard. Le mouillage est calme et beaucoup moins rouleur. François a peut-être réagi rapidement mais de toute façon, ces jeunes feront sûrement la fête tard en soirée...

François et FX sautent dans l’annexe pour aller mettre le site à jour. Nous profitons de la journée du poisson d’avril pour faire une blague sur notre site Internet. Nous y annonçons notre départ dans l’Océan Pacifique pour une durée de 2 à 4 ans... 

Certains poissons mordront fort...tandis que d’autres se méfient de François et ses habituelles blagues du poisson d’avril.

Lundi 2 avril

En fin d’avant-midi, FX vient reconduire Josiane et François dans la ville de Pointe-à-Pitre. Ils en profitent pour déambuler dans les rues, magasiner et faire réparer la montre de Josiane. Retour avec des fruits du marché.


En après-midi, les jeunes font des travaux scolaires, François et FX se rendent à la marina pour accéder à Internet et faire faire des soumissions d’assurances pour notre nouveau véhicule automobile.

Josiane nous cuisine un excellent confit de canard (en conserve !). 

Soirée cinéma et lecture.

Mardi 3 avril

Vers 9h, nous apercevons SAS3 qui revient de l’Ilet du Gosier. 

Vers 10h, FX et François se rendent avec Ann et Stéphane dans un shiplander pour chercher une pompe pour SAS3 et magasiner quelques bricoles. 

Au retour, François et Stéphane vont assembler le placard à cirés de SAS3 (qui a été défait pour tenter la réparation de la pompe).

Pendant ce temps, Ann, Josiane, FX et CA se rendent à Baie Mahault pour faire des courses au Carrefour.

Josiane, FX et CA reviennent avec les courses. Ann, se dirige vers l’aéroport pour accueillir leur garçon, qui arrive pour une dizaine de jour de vacances.

Par la suite, nous rangeons les courses et préparons le bateau pour accueillir nos amis de Granby.

Souper sur le BBQ. 

Mercredi 4 avril

Nous quittons le mouillage de l'Ilet aux Cochons dès 8h15 pour entrer à la marina Bas-du-Fort. L'odeur de m_r_e est presque absente. Nous sommes installés plus loin du bord.

Toute la journée, nous nettoyons, rangeons, frottons, peinturons... C'est la corvée des tâches avant l'arrivés de nos invités. 

Josiane s'occupe aussi de faire la lessive mais comble de malheur, une coupure d'eau générale sur Pointe-à-Pitre arrête les machines durant plus de 5 heures. Elle doit reprendre le lavage vers 16h. 

Nous croisons un équipage français que nous avions rencontré une première fois à Madère. Nous jasons aussi avec le capitaine d'un voilier belge qui participera à la Course Québec-St-Malo en juillet prochain. Il nous invite à aller le rencontrer sur la ligne de départ à Québec.

Souper au bateau et soirée calme. Charlot est très content car il ne reste qu'un dodo avant l'arrivée de nos amis !

Jeudi 5 avril

Dès 9h, nous prenons possession d'un véhicule de location 7 passagers. Après les préparatifs des derniers détails comme une brassée de lavage à terminer, nous quittons vers St-François pour aller découvrir cette partie de la Guadeloupe où nous n'irons pas en bateau. Nous nous rendons finalement jusqu'à la Pointe aux Chateaux, c'est très beau. La mer déferle dans les rochers.

Il faut vite revenir car nous devons être à l'aéroport pour midi trente et il est 11h ! Comme il y a plusieurs chantiers de construction sur notre route, nous passons par un autre chemin. À midi, François dépose le reste de l'équipage à la marina et se dirige vers l'aéroport. Difficile à trouver dans la circulation intense mais il finira par y arriver.

Ils sont tous là ! François, Valérie, Alexandre, Anne-Sophie et Simon mettent le pied à terre en Guadeloupe avec le sourire. 


Retour au bateau pour s'installer rapidement et prendre une petite sandwich baguette.

Par la suite, les cinq jeunes sautent dans l'annexe pour se rendre à la Darse de Pointe-à-Pitre afin de faire changer les verres des lunettes de FX. Nos amis ont rapporté une nouvelle monture (car la vieille était brisée) et nous devons faire transférer les verres d'une à l'autre. Les jeunes en profite pour visiter les alentours.


Pendant ce temps, les adultes prennent le camion afin de se rendre au Carrefour de Baie-Mahault pour faire un avitaillement majeur. Deux paniers d'épicerie plus tard, nous revenons sur Umialtak. Rangement de toute cette bouffe.

Nous fêtons l'arrivée de nos invités avec une bouteille de Champagne Laurent-Perrier et, pour les jeunes, une bouteille de mousseux de pommes de Michel Jodoin du Québec . 


Nous partons à la recherche d'un resto. Nous choisissons le resto la Route du Rhum. L'accueil est sympathique mais la bouffe est bien ordinaire. Avant de nous mettre au lit, nous allons tous à la douche. Au retour, installation des lits. Nous sommes neuf à bord mais tout le monde à sa place.

À 22h30, tout le monde est couché ! 

Vendredi 6 avril

Avant 7h, tout le monde est debout et les préparatifs pour le départ s'amorcent. 

Nous nous préparons à partir de la marina Bas-du-Fort à Pointe-à-Pitre. À 8 h, Josiane va déposer les clés et payer les frais de marina. Le capitaine veut partir à 8h05 ! 

La préposée arrive avec du retard, son système informatique ne fonctionne pas pour le paiement...bref nous partirons à 8h35.

La navigation se déroule bien mais nos amis doivent s’amariner. Il y a un bon vent qui nous mène aux Saintes en début d’après-midi. 


Otter II et SAS3 nous avaient réservé un mooring à l’Ilet à Cabrit et nous les retrouvons avec joie. 

Baignade et apnée en après-midi. Nous recherchons en vain des langoustes. Excursion à l’Ilet Cabrit pour les jeunes.

Pour le souper, les trois équipages et leurs invités se retrouvent sur la plage de l’îlet pour un BBQ. 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Une très belle soirée à discuter autour d’un feu !

Samedi 7 avril

FX, Simon et François vont au Bourg chercher des viennoiseries. Un vrai régal pour le petit déjeuner !

Nous allons ensuite visiter le Fort Napoléon (deux voyages en annexe). Les jeunes se plaignent de la chaleur alors qu’il faut monter jusqu’au fort. Après la visite, nous nous dirigeons vers la plage de Pompierre. 


Les jeunes, avec des euros en poche, prennent les devants et vont commander leurs sandwichs. Les parents les rejoignent et nous pique-niquons sur la plage.


La baignade est bien appréciée par la suite.

Retour par le Bourg, dégustation de sorbet coco et petite visite dans les boutiques.

Au bateau, certains font la sieste et d’autres du kayak ou de l’apnée. Gauthier (le fils d’Ann et Stephane en vacances sur SAS3) et Camille viennent chercher les enfants pour faire de la bouée (trippe) avec l’annexe SAS3.


FX prépare une pizza pour les enfants. Les parents iront souper au restaurant La Fringale. Une agréable soirée en excellente compagnie !

Ce soir, Anne-Sophie et Simon décident de dormir dans le cockpit.

Dimanche 8 avril

Joyeuses Pâques!

FX, Simon et Anne-Sophie partent en annexe dès 7 h pour aller chercher des viennoiseries et des baguettes. Vu l’importance de notre commande, ils doivent attendre plus d’une heure pour avoir les quantités souhaitées.

Quelques minutes après Otter II, nous quittons Les Saintes en direction de l’Anse à la barque en Guadeloupe. Suivi de très près par SAS3, nous profitons de cette belle navigation pour faire des photos des autres bateaux. Le vent est assez faible mais avec quelques bonnes rafales près de la côte guadeloupéenne. 


Nous rejoignons Otter tandis que SAS3 qui traînait de la patte vient nous doubler juste avant l’arrivée. Vous voyez ici leur magnifique Spi avec le Petit Prince !


Cela leur permettra de prendre de magnifiques photos d’Umialtak dans une grosse rafale. Nous étions bien gîtés !


Valérie a beaucoup d’espoir en mettant une ligne à pêche à l’eau. Pas de poissons pour le souper de ce soir.

Une fois ancré, les enfants installent une corde à Tarzan avec le tangon. Ils s’en donnent à coeur joie. 


Même Gauthier de SAS3 vient tester l’installation et s’amuser avec nous.

Apnée près des rochers derrière le bateau. Joli malgré une eau un peu trouble et quelques méduses.

Souper sur le bateau avec de délicieux chocolats en forme de poissons, tortues et langoustes comme dessert. Merci au lapin Valérie. 

Les enfants jouent au poker alors que les parents discutent dans le cockpit. 


Coucher assez tôt. Nous aurons maintenant des témoins que c’est fatigant les vacances !

Lundi 9 avril

Courte navigation au moteur vers les Ilets Pigeon. Après avoir constaté qu’il n’y a pas de moorings disponibles autour des ilets, nous allons mouiller dans la baie de Malendure. 

Nous apercevons plusieurs tortues autour du bateau. Rapidement, nous sautons à l’eau pour aller les voir de plus près. 


Nous prenons un rapide lunch et allons faire de l’apnée du côté du site nommé l’aquarium. Deux voyages d’annexe sont nécessaires surtout avec tout le matériel.

Nous plongeons en apnée avec Gauthier et Camille. Marjo, Jean, Ann et Stéphane font une plongée avec bouteille.


Josiane plonge en profondeur derrière un banc de poissons bleus

Le site est magnifique. Nous y observons de nombreux gros poissons perroquets, une poulpe (photo de droite) et plusieurs variétés de coraux et de poissons.

Nous nous déplaçons ensuite vers les sites du jardin de corail et de la piscine puis rentrons enchantés par cette expérience malgré l’achalandage de l’endroit.

Le mouillage est assez rouleur...la nuit ne s’annonce pas très bonne ! 

Mardi 10 avril

Bonne fête Ann ! Nous préparons des crêpes et allons en livrer à Ann (avec un petit pot de sirop d’érable) pour son anniversaire. Quand elle revient des courses, nous lui chantons joyeux anniversaire depuis le pont d’Umialtak.


Nous levons l’ancre pas fâchés de quitter cet endroit très rouleur. Navigation avec génois seulement appuyé du moteur.

À Deshaies, nous constatons que le mouillage est bondé. Nous tentons une première tentative...trop près d’un catamaran. Deuxième tentative...encore trop près d’un bateau. Troisième tentative...ça semble bon. Ouf ! Le capitaine commençait à s’énerver !

Nous voyons encore des tortues autour du bateau. Les enfants vont voir Gauthier sur SAS3, il promet de venir les chercher pour aller se promener à terre.

Les adultes et Alexandre vont donc se promener à terre pour voir où nous devrons récupérer les voitures louées demain. Il semblerait que ce soit à 5 km d’ici et que les François devront prendre un bus demain matin.

Nous faisons quelques courses et les gars de retour au bateau constatent qu’un bateau de plongée qui vient tout juste de s’installer sur une bouée près de nous et qu’il va nous frapper.

Vite, les défenses ! Ann qui a vu la scène de loin envoie Gauthier qui arrive comme la cavalerie et repousse le bateau de plongée avant qu’il ne frappe Umialtak. Nous devons encore relever l’ancre et nous déplacer ! *&?!$!

Valérie et Josiane, baguettes sous le bras, aperçoivent alors le bateau désancré qui passent devant elles. Que se passent-ils ?

Gauthier vient les chercher sur le quai. Ils attendent que les manoeuvres d’ancrage soient terminées. De retour sur Umialtak, elles se font expliquer la situation. Peu de 5 minutes plus tard, nous réalisons que nous sommes encore trop près du bateau de plongée. C’est que ça tourne dans la baie à Deshaies!

Allez, hop ! Nous remontons l’ancre encore une fois. Le capitaine compte maintenant profiter de l’avantage du dériveur intégral. Quille remontée, il se dirige plein gaz vers la plage ! C’est bon ! On mouille...dans six pieds d’eau. Nous voilà enfin installés...bien près du quai pour les annexes.


En discutant avec Gauthier, nous décidons de nous joindre à eux au restaurant ce soir pour souligner l’anniversaire d’Ann. Le souper au restaurant prévu demain est ainsi devancé.

A 19 h, nous nous rendons au restaurant et surprenons Ann de notre présence quand elle s’y présente quelques minutes plus tard. 


Tout le monde est ravi de se retrouver et nous passons une autre très agréable soirée autour d’une bonne bouffe.

Mercredi 11 avril

Les pères vont chercher les voitures louées en bus. Dès 9h 15, nous roulons sur les routes de Guadeloupe en direction de Pointe-Noire.

La recherche infructueuse d’une caféière nous fait aboutir à une très jolie cascade: le saut d’Acomat


Une bonne baignade rafraîchissante dans de l’eau douce ! Quel bonheur !


En passant par la route de la Traversée, nous nous arrêtons pour le lunch près du parc des Mamelles.

Visite à la maison de la forêt et jolie randonnée dans la forêt tropicale malgré quelques averses. 


La visite de la cascade aux écrevisses, bien que très belle, nous déçoit un peu après notre expérience du matin. 


 

 

 

 

Nous reprenons la route et après quelques fausses manoeuvres, nous voilà coincés dans un bouchon de circulation.

Après un arrêt à l’épicerie, question de profiter de la voiture pour faire un peu d’avitaillement, nous rejoignons les amis à la magnifique plage de Grande Anse pour y assister au coucher de soleil.


Retour au bateau. Déjà la dernière soirée avec nos amis ! 

Alex et Anne-Sophie indiquent à FX la matière qu’il doit connaître pour réussir ses examens de 3e secondaire.

Visite de Camille et de Gauthier qui vient prendre une bière avec ses amis québécois...et pratiquer quelques jurons de chez nous!

Jeudi 12 avril

François, accompagné d’Ann et Marjolaine, va porter notre voiture de location.

Départ émouvant des amis. Nous avons passé une bien belle semaine en leur compagnie ! Bon retour au Québec et au plaisir de vous retrouver très bientôt !


Au retour, nous étudions la proposition de SAS3 d’aller à Barbuda plutôt qu’à Nevis et St-Chistopher. Après étude des cartes et de la planification du temps, nous décidons d’opter pour Barbuda après Antigua.

En après-midi, plein d'eau, ménage, écriture des textes pour le site Internet et mise en ligne de celui-ci.

Vendredi 13 avril

Tôt le matin, Jean nous signale que notre orin, ainsi que celui de SAS3, a disparu. Y-a-t-il des voleurs d’orin à Deshaies ?

Finalement nous le retrouvons un peu sous l’eau. Nous avons tellement tourné autour de notre ancre depuis hier que le cordage s’était entortillé faisant couler la bouée.

Nous allons faire les formalités à la boutique Le Pélican (ici tout se fait sur un ordi) puisque nous prévoyons partir tôt demain matin. 

Ensuite, Josiane demande à la dame de l’information touristique de téléphoner pour la navette gratuite qui nous permettra d’aller visiter le jardin botanique de Deshaies.


Le jardin est magnifique et nous apprécions particulièrement la volière de perroquets loriots. Charlot devient un adepte de la photographie florale !


 

 


Retour à pieds ce qui nous permet de profiter d’une vue panoramique sur notre voilier devant le village de Deshaies.


Rangement du bateau en prévision du départ. FX et François profitent de l’accès internet jusqu’à la tombée du jour. Demain départ vers Antigua à 6h.

La suite...  Antigua